Jordi Soler

Itinéraire

Jordi Soler est né en 1963 près de Veracruz, au Mexique, dans une communauté d’exilés catalans fondée par son grand-père à l’issue de la guerre civile espagnole. Il a vécu à Mexico puis en Irlande avant de s’installer à Barcelone en 2005.

Il est reconnu par la critique espagnole comme une des figures littéraires importantes de sa génération. Cinq de ses livres ont été traduits en français : Les Exilés de la mémoire (Belfond, 2007), La Dernière Heure du dernier jour (Belfond, 2008), La Fête de l’ours (Belfond, 2011), Dis-leur qu’ils ne sont que cadavres (Belfond, 2013) et Restos Humanos (Belfond, 2015). Tous sont repris chez 10/18.

 

Ce qu'en dit la presse :


« Une imagination magique et débordante. »

Jorge Semprún

 

« Un auteur impossible à oublier. »

Jesús Martínez Gómez, Mercure


« Un narrateur hors pair. »

Delphine Poires, Lire

 

« Jordi Soler est avant tout un poète. »

Xavier Houssin, Le Monde

Inventaire

Publications en français...

 

Ce Prince que je fus, La Contre Allée, à paraître en 2019.

Restos Humanos, Belfond, 2015.

Dis-leur qu’ils ne sont que cadavres, Belfond, 2013.

La Fête de l’ours, Belfond, 2011.

La Dernière Heure du dernier jour, Belfond, 2008.

Les Exilés de la mémoire, Belfond, 2007.

Contributions Vous pouvez enrichir le fonds de ressources en nous envoyant tout document