Roberto Scarpinato

Itinéraire


Paradoxalement, les institutions devraient garantir le droit à la fragilité des individus. Le droit, en somme, de ne pas renoncer à sa propre humanité.


Roberto Scarpinato est né à Caltanissette (Sicile) en 1952. Il s’engage, en 1989, dans le pool anti-mafia de Palerme et travaille avec Giovanni Falcone et Paolo Borsellino. Au Parquet de Palerme, il dirige les départements Mafia-économie, Mafia de Trapani et Criminalité économique.
Procureur au cours du procès Andreotti, Scarpinato a instruit les plus importants procès menés contre la mafia et ses liens au sein du monde politique et institutionnel. Il est, depuis 2013, procureur général auprès de la cour d'appel de Palerme, en charge des enquêtes relatives aux assassinats politico-mafieux de 1992 et 1993. Mémoire historique de la justice anti-mafia, Roberto Scarpinato vit sous protection policière depuis plus de vingt-cinq ans.

 

Roberto Scarpinato a fait l’objet de nombreux articles de presse internationaux :
Thomas Kausch - Entretien avec Roberto Scarpinato - Arte / Eric Valmir - Un après-midi à Palerme chez Roberto Scarpinato, adversaire du Principe - Radio France / Maria Lombardo - Palerme, l’un des rares lieux éthiques qui nous restent - la pensée de midi, Actes Sud / Marten Rollf - Dossier La ‘Ndrangheta - Courrier International / Jacques Eutrope - Roberto Scarpinato et Rosario Crocetta - Médiapart / Steve Scherer - Mafia Cash Increases Grip on Sinking Italy Defying Berlusconi - Bloomberg / Montse Martinez - Espana no tiene anticuerpos para la Mafia - Cordoba Internacional / Gail Champion - Fears over "widespread" EU fraud involving the Mafia - BBC News / Nino Amadore - Scarpinato loda la svolta delle imprese - Il Sole 24 Ore /

Inventaire

Le dernier des juges, éditions La Contre Allée, 2011

Le Retour du Prince, éditions La Contre Allée, 2012. Nouvelle édition avec une préface d'Edwy Plenel en 2015.

Les derniers mots de Falcone et Borsellino, éditions La Contre Allée, 2013

Cher pays de notre enfance. Enquête sur les années de plomb de la Ve République, de Benoît Collombat et Etienne Davodeau, éditions Futuropolis, 2015. Postface de Roberto Scarpinato.


Sur internet

Pouvoir et criminalité : que peut la démocratie ? Avec Roberto Scarpinato et Edwy Plenel (La Comédie du livre de Montpellier, mai 2016)

 

Intervention au Mucem, le 11 juin 2015, pour le cinquième temps d’une série de conférences autour du thème de "La Peur, raisons et déraisons".


Les débats du Mucem. Roberto-Scarpinato par Mediapart

 

Intervention à la soirée Corruption ça suffit ! le 19 octobre 2014  au Theatre de la Ville, à Paris

 

Hommage à Borsellino le 19 juillet 2012 à Palerme

 

Blog de Eric Valmir : Un après-midi à Palerme chez Roberto Scarpinato


Extrait de l'interview de Roberto Scarpinato sur Arte en septembre 2010

 

Citephilo 2011
La justice au quotidien: histoires insoumises d'un combat ordinaire
Anna Rizzello, Isabelle Prévost-Deprez, Roberto Scarpinato
Video à voir ici

 

Citephilo 2008
Démocratie, populisme, autoritarisme. Leçons italiennes
Paolo Florès d’Arcais, Roberto Scarpinato, Telmo Pievani, Pierre Musso - modérateur : Robert Maggiori
Traduction: Anna Rizzello
Enregistré le 20/11/2008 (20h - 22h)- Palais des Beaux Arts - Lille (133')

 

 

Contributions Vous pouvez enrichir le fonds de ressources en nous envoyant tout document