El Ferrocarril de Santa Fives

Préface de Jacques Jouet

 

1888 – El Ferrocarril de Santa Fives, ou le voyage de Manuel Mauraens pour Santa Fe au départ de Lille.
Manuel Mauraens, ouvrier promu contremaître, s’ apprête à gagner l’ Argentine. Il y supervisera les travaux du chemin de fer ralliant Santa Fe à Tucumán. On le suit à l’ affût des auteurs de son temps, des comptes-rendus industriels, de la presse, des articles encyclopédiques, de tout ce qui annonce la nouveauté de demain. Le récit alterne épisodes en France et visions d’ une Argentine promise, celle où l’ on a redécouvert cent vingt ans plus tard une station ferroviaire baptisée Fives-Lille.
À l’ ombre tutélaire des maîtres oulipiens, l’ auteur s’ est attaché à ajuster la précision des formes poétiques aux techniques de la révolution industrielle.

 

En complément audio, Robert Rapilly dialogue avec le musicien Martin Granger au fil d’une lecture musicale en aparté.

Genre
Collection

Robert Rapilly

Robert Rapilly écrit de la poésie depuis l'enfance.  Il anime des ateliers d'écriture avec l'association Zazie Mode d'Emploi, et dirige dans la Manche un festival oulipien : Pirouésie. Il écrit sans relâche et imprime parfois lui-même ses poésies aux Éditions du Camembert ou chez LaProPo, Laboratoire de Procrastination Potentielle.

Extraits
Écouter un extrait de la version audio :

Sur internet

 

Lecture de Robert Rapilly chez l'habitant

 

Emission Paludes, sur Radio Campus, du 23 décembre 2011


Revue de presse

Téléchargement