Un autre monde évoque la période de la guerre civile espagnole et se prolonge sur les années d’après guerre. Le père d’Alfons Cervera, républicain, commit des actes de résistance qui, aujourd’hui encore, restent un mystère pour l’auteur. Il ne parlait pas davantage de son travail, des raisons de l’errance familiale de village en village, ou de son talent reconnu pour le théâtre. Avec ce roman, Alfons Cervera s’adresse frontalement au fantôme de son père, silencieux de son vivant et tout aussi silencieux au temps du récit puisque décédé vingt ans auparavant. Après la mort de sa mère puis ses funérailles, respectivement racontées dans Ces vies-là (2011) et dans Tant de larmes ont coulé depuis (2015), Alfons Cervera poursuit  son cycle romanesque dédié à la mémoire des vaincus en Espagne par le biais de l’histoire familiale. 

Retrouvez plus d'informations dans le catalogue des 10 ans.

 

(Couverture provisoire)

Genre
Collection

Alfons Cervera

Alfons Cervera est journaliste, universitaire responsable du Fórum de debates à l’université de Valencia, mais surtout écrivain, de langue castillane. Poète reconnu autant que journaliste attendu – ses chroniques de presse modèlent l’opinion – c’est surtout comme romancier qu’ il s’est fait un nom, avec une première série de textes publiés à partir de 1984 et, en particulier : son cycle romanesque que la critique espagnole tient pour les plus achevés du paysage littéraire consacré à la mémoire des vaincus.

Georges Tyras (traducteur)

Georges Tyras est enseignant chercheur, professeur de langue et littérature espagnoles contemporaines, directeur d’étude du Master Langues et cultures étrangères, et chercheur au Centre d’études et de recherches hispanistes de l’université Stendhal (CERHIUS - ILCEA) de Grenoble.

Sur internet

Site espagnol de l'auteur : http://www.uv.es/cerverab/

Téléchargement