aphorismes

La Rentrée littéraire de Gilles Defacque, suivi de Créer c'est résister

« On décèle vite l'homme sensible sous son accent et ses mimiques à garlouzettes. Mais si Gilles Defacque a la langue bien pendue, il a également la plume alerte (...) Cela pourrait tenir à la fois des Calligrammes de Guillaume Appolinaire et des aphorismes à la Pierre Dac, mais c'est du Gilles Defacque, ironique et grave, tel qu'en lui-même. »

Liberté Hebdo

Lire la suite...