genre

2018 : L'imaginaire des langues

 

"Aujourd'hui, même quand un écrivain ne connait aucune autre langue, il tient compte, qu'il le sache ou non, de l'existence de ces langues autour de lui dans son processus d'écriture. On ne peut plus écrire une langue de manière monolingue. On est obligé de tenir compte des imaginaires des langues." 

Edouard Glissant, L'imaginaire des langues, entretiens avec Lise Gauvin (Gallimard, 2010)

 

Lire la suite...