AlibiMag

Juge Falcone : un héros solitaire

Il y a vingt ans, le 23 mai 1992, le juge antimafia, Giovanni Falcone perdait la vie dans un attentat organisé par Cosa Nostra, la
Mafia sicilienne.

17h38, aéroport de Palerme. Le juge Falcone et sa femme descendent d’un jet de service en provenance de Rome. Ils prennent place dans une voiture blindée, accompagnée par deux véhicules d’escorte. Puis, le convoi emprunte l’autoroute A29 en direction de Palerme.

17h58, aux alentours de la commune de Capaci. Une charge de cinq quintaux de dynamite placée sous l’autoroute explose sur le passage du convoi. Les gardes du corps de la première voiture meurent sur le coup  Falcone et son épouse sont transportés en soins intensifs, mais ils ne
survivront pas à leurs blessures. C’est un véritable massacre. La route a été éventrée, formant une crevasse impressionnante. Peu à peu, un groupe se forme autour de cette scène apocalyptique, désireuse de prodiguer les premiers secours. La nouvelle de l’attentat se répand rapidement, et bouleverse toute l’Italie.

Lire la suite de l'article ici