Bonnes feuilles et mauvaises herbes

LA BALLADE SILENCIEUSE DE JACKSON C. FRANK, DE THOMAS GIRAUD

article datant du 7 février 2018 • par antoinelibraire

 

La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank est un récit qui imagine ce qu’a pu être la vie de cet auteur compositeur interprète folk américain – contemporain de Bob Dylan – à travers ses drames, ses hasards, ses rencontres… Surtout, ce texte tente de comprendre comment il put concevoir son seul et unique album et ensuite tomber dans le silence et l’anonymat.

 

MON AVIS : rescapé de l’incendie qui ravagea son école et tua son ami, le jeune Jackson sera marqué à vie, tant physiquement, malgré les opérations, que moralement, on le serait à moins. Une guitare offerte par son oncle lui permettra de traverser la convalescence, et scellera son destin.

 

Né dans les flammes, il aurait pu être l’égal de Bob Dylan, à qui il est comparé par les connaisseurs. Il aurait fallu pour ça qu’il soit un personnage de roman. Mais Jackson C. Frank fut bien réel. Et c’est son destin que nous raconte, superbement, Thomas Giraud .

 

D’une écriture fine et pudique, il nous raconte ce qui aurait pu être une success story de légende, mais qui se termine dans la misère la plus totale dans les rues de New York.

 

Une enfance marquée par cette explosion dans son école, la longue convalescence, cette peau extraite de sa cuisse pour reconstruire son visage, tout cela nous est décrit avec sensibilité et beaucoup de grâce par l’auteur, qui réussi à nous faire entendre aussi bien la musique que les silences de Jackson C. Frank.

 

Vous croiserez Elvis, Bob Dylan, Simon et Garfunkel. Vous y rencontrerez surtout Ce chanteur qui aurait pu….

 

« La ballade silencieuse de Jackson C. Frank » est à ranger parmi les plus belles biographies, celles qui, la plupart du temps, nous parlent des perdants magnifiques.

 

Pour lire directement l'article, c'est par ici.