En attendant Nadeau

Sébastien Omont pour En attendant Nadeau, 27 août 2019

"Le Bruit des tuiles est un roman épuré, subtil, où le lyrisme ne fait qu’affleurer, distillant une intensité sourde – par la précision, le rythme de la langue – à la patience et à la musicalité de la nature ou de la pensée, des oiseaux, des fumées en hiver, du vent sur un plateau aride. Des rêves d’un monde meilleur et partagé. De ce qui paraît dérisoire mais se révèle précieux, suggérant que l’échec n’est dépourvu ni de sens ni de valeur, que le dépouillement peut être un moyen d’approcher la vérité, aussi bien dans l’émancipation que dans l’entreprise romanesque."

L'article complet ici.

Pour aller plus loin