GéoConfluences - "Le projet Seine-Nord Europe dans le contexte européen"

Corpus documentaire

 

Le projet de liaison Seine-Nord Europe consiste à réaliser une voie d'eau à grand gabarit entre l’Oise (Janville - Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Arleux), ce qui reviendra à relier le bassin de la Seine à l'Europe du Nord. Ce canal, de 104 km, ouvrira la route à des convois de 4 400 tonnes. Il est destiné à développer l'arrière-pays des ports de Dunkerque (par la liaison Dunkerque - Escaut) et Le Havre - Rouen (par la Seine et l'Oise jusqu'à Compiègne). Le projet est surtout fondé sur l'intérêt des interconnexions et des plates-formes logistiques, sur le modèle d'Anvers dont le point fort est la concordance entre transport maritime et fluvial. Elle est aussi à replacer dans la perspective de l'extension du port du Havre (Port 2000).

À l'échelle européenne, maillon manquant de la liaison Seine Escaut, le projet de canal se situe sur le corridor de transport Nord Amsterdam - Paris qui, selon les prévisions de la Commission européenne, devrait enregistrer, à l’horizon 2020, une croissance de trafic de l’ordre de 80%. Or, le mode fluvial constitue une alternative de transport pour limiter l’essor du mode routier. Un grand convoi fluvial équivaut à 220 camions et la capacité de transport du canal Seine-Nord Europe pourra atteindre environ 32 millions de tonnes par an ce qui représente l’équivalent de 1,6 million de transports par poids lourds...

 

 

Pour accéder  la suite du coprus, cliquez sur le lien > > >
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/transv/Mobil/MobilDoc5.htm