Intervention de Marcelle Padovani et Anna Rizzello / juin 2012

Intervention de Marcelle Padovani et Anna Rizzello chez Ethicando, à Paris, aujourd'hui fermé.

Sur une idée originale de Caterina Avanza et Ludovica Guerreri, deux jeunes italiennes, ce concept store du made in social italien luttait activement contre la criminalisation du monde et de ses économies.

Que ce soit à travers le petit restaurent ou la boutique, Ethicando proposait une sélection de produits importés directement de cooperatives sociales italiennes permettant la réinsertion de publics difficiles :

- Les coopératives antimafia qui se développent considérablement depuis 1996 et la loi assignant directement à l’état les biens confisqués aux organisations criminelles. En tête les coopératives Libera Terra et le consortium Goel par exemple.

- Les coopératives de travail dans les prisons qui jouent un role social primordial dans la réinsertion des détenus et leur non récidive.

- Les coopératives sociales qui travaillent avec des personnes psychiquement fragiles.

Ethicando organisait régulièrement des événements culturels et ludiques.

 

Partie 1


Partie2