Les Lisières à Croix (59)

« Perrine Le Querrec fait le choix de la poésie, une forme de poésie documentaire. Avec les mots de ces femmes, des mots directs, qui touchent au cœur, qui retournent le ventre, elle raconte et « brise le silence et l’indifférence »… Ce sont des textes physiquement puissants, impossible de ne pas prendre de plein fouet toutes les émotions qu’ils véhiculent : la peur, l’humiliation, la douleur, la honte, le dégoût, mais aussi l’espoir et la joie, la volonté de changer les choses ! »

À lire ici.

Pour aller plus loin