Librairie du Boulevard (Genève)

« J’ai écrit ce texte pour frayer mon propre chemin parmi les discours dominants sur la maternité. J’ai aussi voulu témoigner de mes propres contradictions, de mon ambivalence dans le rapport à la norme, la tentation d’y céder. Face à ce moment de grande fragilité et d’immense vulnérabilité, la société continue de vouloir produire des mères parfaites. Or la mère parfaite fait partie des Grands Projets Inutiles à dénoncer absolument »
Après Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain, quel bonheur de retrouver la plume acérée et émouvante d’Amandine Dhée!
A travers le récit de sa grossesse et des toutes premières années de son enfant, elle parvient comme par magie à rester sur le fil entre récit autobiographique plein de malice et littérature politique au sens plein du terme. Elle investit avec détermination (et colère parfois) les enjeux évidents ou cachés d’une maternité qui la voit rattrapée par une multitude de déterminations sociales et intimes. 
Un vrai plaisir de lecture.

Pour aller plus loin