Librairie Ptyx

Un billet de la superbe librairie belge Ptyx, daté du 24 septembre, extrait :

En 98 fragments de vie cycliste, denses, sobres, dépouillés, Jacques Josse permet à qui connaissait Marco Pantani de l’approcher mieux et à qui n’en avait pas même entendu le nom de s’intéresser à lui. Considéré par beaucoup d’amateurs de vélo comme l’exemple même du pur grimpeur, du « dur au mal », Marco Pantani connut une carrière brève mais intense, entamée par de nombreuses et graves chutes, et brisée par le dopage.

L’écriture apparemment strictement factuelle de Jacques Josse, en « il » posés comme aunes de l’objectivité, mais entrelacés de courtes « impressions », réussit le pari de conjoindre en un même sein des contraires qu’on pensait irréductibles. C’est par sa mise à distance originelle que sa plume – en de subtils, presque indiscernables retours – parvient à nous attacher mieux et plus près à son sujet. Image parfaite du « dur à cuire », Marco Pantani succomba à une sensibilité à fleur de peau. Déclencheur de rêve comme peu d’autres sportifs, il fut celui qu’on accabla comme peu d’autres des faits les plus crus, les plus terre-à-terre. Et l’écriture de Jacques Josse, qui ne s’attache qu’à l’existence cycliste du Pirate – en eût-il une autre? -, permet subtilement d’exprimer ces grands écarts. Qui nous émeuvent d’autant plus qu’ils existent finalement en chacun…

Lire l'article du le site de la librairie ici