L'Observateur

Article notamment d'Amandine Dhée et de sa tournée avec la Caravane Ornicar, par Bruno Place, jeudi 21 juin 2018. (lire l'article directement sur le site)

 

Le musée de la mine de Lewarde célèbre la littérature et le théâtre

 

À l’occasion du sixième anniversaire de l’inscription du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l’Unesco, le Centre Historique Minier propose un week-end d’animations le samedi 23 et dimanche 24 juin. Deux jours placés sous le signe de la littérature, entre théâtre et ateliers pour les familles autour du livre !

 

Pour commencer, la soirée du 23 juin fait la part belle à l’Histoire : créée à partir de témoignages et de documents d’archives, la pièce de théâtre Odyssée silésienne relate l’histoire bouleversante de l’immigration des mineurs polonais venus de Silésie en France après 1919, puis rentrés dans la « nouvelle » patrie après 1945.

1919 : après plus de cent vingt ans de dépendance étrangère, la Pologne retrouve sa liberté. Mais en Silésie, les conflits d’appartenance nationale et territoriale se succèdent… Les insurgés subissent des brimades et des licenciements massifs. Dans le même temps, la France manque de bras pour travailler dans l’industrie. Elle ouvre alors ses frontières avec la Pologne et de nombreuses familles viennent s’établir dans le Bassin minier du Nord-Pas de Calais pour travailler dans les mines de charbon.

1944 : la Pologne tente de convaincre cette population de revenir au pays pour reconstruire la nouvelle Patrie socialiste. Lors de ce retour, ces familles trouvent le désordre, la peur omniprésente d’une réapparition des Allemands et la barbarie de l’Armée Rouge. Considérés comme des étrangers dans leur propre pays, certains sont tentés de revenir en France, mais il est trop tard… le rideau de fer est déjà tombé.

 

Jolanta Juszkiewicz

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Dramatiques de Pologne, Jolanta Juszkiewicz poursuit ses recherches et se perfectionne en Australie à l’Université de Sydney et au Danemark à l’École Internationale d’Anthropologie théâtrale d’Eugenio Barba. Elle fonde le Théâtre Kropka en Australie. À travers ses créations s’inspirant de l’esprit du théâtre dit « pauvre », elle invente constamment son répertoire en sillonnant le monde entier.

 

Odyssée silésienne, spectacle en polonais avec surtitrage en français, écrit et mis en scène par Jolanta Juszkiewicz. À 20h (durée 1h10), auditorium Georges Delerue du Centre Historique Minier. Gratuit, sur réservation au 03 27 95 82 96. En partenariat avec l’Institut des civilisations et études polonaises (ICEP).

 

Puis, le dimanche 24 juin, la caravane littéraire Ornicar de l’Association des éditeurs des Hauts-de-France s’installe sur le carreau de la fosse Delloye et emmène le public à la découverte de sa bibliothèque composée des livres de tous les éditeurs de la région, en présence de l’écrivaine Amandine Dhée.

 

 

À cette occasion, les familles peuvent également profiter des animations concoctées par le centre autour du livre et de la mine : la visite Légendes de la mine emmènera les enfants à la chasse aux monstres, puis deux ateliers de création manuelle – Pop-up la souris et Mineur super-héros – leur permettront de réaliser une carte animée illustrant des vers du poète mineur Jules Mousseron et de créer une figurine de super-héros. Des coloriages et une petite bibliothèque sur la mine seront en accès libre tout l’après-midi… pour le plus grand plaisir des petits visiteurs comme des grands !

 

Amandine Dhée

Née dans le Nord en 1980, elle écrit et arpente les scènes pour y confronter son écriture inspirée de la vie quotidienne. Influencée par ses propres expériences, ses thématiques privilégiées sont les territoires et ses habitants, l’émancipation. Auteure de Du bulgom et des hommes ou Ça nous apprendra à naître dans le Nord, elle écrit en 2016 son premier texte jeunesse, Les Gens d’Ici, qui traite de l’accueil des personnes migrantes. En 2017, elle publie La femme brouillon aux éditions La Contre Allée dans lequel elle livre un éclairage politique sur une expérience intime : sa maternité.

En résidence à l’Association des éditeurs des Hauts-de-France, l’artiste sillonnera les routes à bord de la caravane Ornicar à l’occasion d’un circuit itinérant dans la région.

Pour aller plus loin