MEL

Une chronique dans la revue MEL, de janvier-février :

De la fiction à la science-fiction

"Quand les pays africains réclament la gratuité du musée du quai Branly pour leur ressortissants, arguant que les oeuvres exposées leur appartiennent... Ils l'obtiennent et ne s'arretent pas là ! Avec Des Lions comme des danseuses, Arno Bertina inaugure avec humour la collection de fictions créée par La Contre Allée et la Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société qui s'interroge sur les fondations de l'Europe. En abordant la question délicate des oeuvres arrachées à l'Afrique et exposées dans les musées européens, l'auteur observe goguenard le désenchantement du Vieux Continent qui doit céder aux requetes des pays émergents. Une collection qui s'annonce réjouissante ! "

Téléchargement