Remue.net

Un billet de Dominique Dussidour sur le blog de la revue remue.net :

Grâce à Hervé Bougel, le cyclisme a fait son entrée sur la piste de remue. Jacques Josse prend le relais et nous fait maintenant suivre Marco Pantani. 

Aimez-vous le cyclisme ? Connaissez-vous Marco Pantani ? 

Non ! 

Alors ce roman est pour vous. N’appartient-il pas à la littérature de nous faire découvrir ce dont nous n’avions jamais entendu parler, de nous faire aimer ce à quoi nous ne nous intéressions pas ? 

Marco Pantani a débranché la prise de Jacques Josse nous fait découvrir, aimer à la fois le cyclisme et Marco Pantani. D’une écriture dense, nette, sobre, c’est un texte qui va toujours de l’avant, sans une phrase inutile ni un mot de trop tout au long de ses 98 courts chapitres. Il vous emporte, sans que vous y preniez garde, du Giro au Tour de France, de 1994 à 2004. Installé d’emblée aux côtés du jeune coureur cycliste, qui est ce qu’on appelle un grimpeur, vous restez près de lui jusqu’à sa disparition à l’âge de trente-quatre ans. Ce destin brisé, sans doute par le système sportif mis en place sans qu’il s’en aperçoive et qui se révèle au-dessus de ses forces de résistance — lui à qui n’a résisté aucun col des hautes montagnes — est le récit d’une incursion dans le domaine du corps sensible à l’endurance physique et à la dure beauté des paysages.

Lire l'article sur le site remue.net ici