Vivre, Milena Jesenská, Cambourakis, 2014.

À propos de Vivre

« Un livre qu’on aimerait offrir à ses amis, encenser à voix haute dans la rue ; un livre qu’on voudrait voir dans le métro entre les mains d’inconnus – qui nous deviendraient par là même familiers et intimes au milieu de la cohue. »

Jorge Semprun

« Qu’elle parle de Georg Kaiser ou de Charlie Chaplin, des ses nombreux déménagements ou des arrière-cours de Prague au printemps, Milena Jesenská a toujours cette voix qui lui est propre, cette vision douce et vive des hommes et des choses. Une soliste parmi le choeur de journalistes de cette ère légendaire de la presse qui a sombré, comme Milena, avec la folie nazie. »

Die Zeit