Les parutions de printemps

Disponible en librairie dès le 24 mai!

Machiavel face au grand écran, de Pablo Iglesias Turrión, traduit de l'espagnol par Marielle Leroy

Et si nous allions au cinéma en compagnie de Machiavel?
On peut être étonné d’une telle invitation de la part d’un homme politique. On l’est moins si l’on sait que Pablo Iglesias a enseigné les sciences politiques et leurs liens avec le cinéma, avant de devenir l’un des penseurs et fondateurs du parti antilibéral PODEMOS, et député européen depuis les élections de 2014 et 2015.
En analysant des films comme Apocalypse now, La Bataille d’Alger ou Dogville, Pablo Iglesias aborde les thématiques de la violence politique, la mémoire historique, la nation, le colonialisme, la post-modernité capitaliste en Amérique latine, la question du genre, et celle de l’hégémonie culturelle.

Sa lecture de la représentation du pouvoir au cinéma nous permet de mieux connaître la pensée d’un homme qui bouscule la scène politique internationale. (en savoir +)

Depuis le 26 avril

collection Fictions d'Europe

Tous deux lauréats de nombreux prix respectivement en Espagne et en Pologne, voici  Victor del Árbol et Olga Tokarczuk, deux auteurs reconnus, qui contribuent à nourrir la réflexion sur les fondations et la construction européennes menée dans la collection Fictions d'Europe. En partenariat avec la Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société.

 

Les Pigeons de Paris, de Victor del Árbol, traduit de l'espagnol par Claude Bleton
Dans un village isolé d'Espagne, Juan attend sur la porte de sa porte celles et ceux que l'on devine arriver au loin pour exproprier le vieil homme de là où il a vécu et grandi. Ils sont jeunes, ambitieux et pressés de faire table rase du passé, pour y construire un avenir à leur façon. Ce sont les enfants de Clio, fille d'expatriés revenus au village un été durant l'enfance de Juan. Elle incarnait pour lui la promesse d'un ailleurs et d'un avenir meilleurs.

Les destinées de Clio et de Juan reflètent une Europe malade, en perte de sens, dont la promesse d'un monde meilleur à vivre échoue. (en savoir +)

Les Enfants verts, d'Olga Tokarczuk, traduit du polonais par Margot Carlier
Que savons-nous de nos voisins, ceux surtout qui vivent en marge du monde qui nous est proche ?
Au XVIIIe siècle, William Davisson, un botaniste écossais, devenu médecin particulier du roi polonais Jean II Casimir, suit le monarque dans un long périple entre la Lituanie et l'Ukraine. Esprit scientifique et fin observateur, il étudie les rudesses climatiques des confins polonais et les coutumes locales. Un jour, lors d'une halte, les soldats du roi capturent deux enfants. les deux petits ont un physique inhabituel: outre leur aspect chétif, leur peau et leurs cheveux sont légèrement verts... (en savoir+)

 

Lettres nomades -saison 5 - Collectif (collection La Sentinelle)

Lettres Nomades rassemble les textes issus de la résidence littéraire organisée par Escales des Lettres dans le Nord Pas-de-Calais.
Avec des auteurs d'origine et d'univers différents, Lettres Nomades invite à voyager à  travers huit récits inspirés par leur séjour en Artois. Rassemblant des textes de romanciers, nouvellistes, poètes ou auteurs jeunesse, ce recueil met à l'honneur  autant de genres et de styles d'écriture que d'identités culturelles. Un regard sur la création contemporaine et le travail d'écriture en résidence. (en savoir +)

À paraître le 9 juin

Venise est lagune, de Roberto Ferrucci, traduit de l'italien par Jérôme Nicolas

« Dans une forme littéraire, ce texte raconte l’effet dévastateur des passages ininterrompus des grands paquebots dans la lagune de Venise et les sentiments qu’ils provoquent chez la plupart d’entre nous, les Vénitiens. Un texte qui met face à face le pouvoir et l’indignation, la politique et la résignation, avec la certitude que la seule et ultime ressource que l’on peut opposer à l’arrogance, à l’idiotie, à l’ignorance, c’est la force des sentiments. Le sentiment d’une époque, le sentiment de deux villes (Venise et Saint-Nazaire), le sentiment des valeurs et du bon sens. Et, ce n’est pas le moindre, le sentiment amoureux. » Roberto Ferrucci (en savoir+)

 

L'Ultime parade de Bohumil Hrabal, de Jacques Josse

Un hommage et une invitation à lire l’écrivain tchèque Bohumil Hrabal

Bohumil Hrabal est l’un des grands écrivains tchèques de la seconde moitié du xxe siècle. De son chef d’œuvre, Une trop bruyante solitude, l’auteur disait qu’il n’était "venu au monde que pour l’écrire".
On suit l’homme et l’écrivain à Prague où il fréquentait assidûment Le Tigre d’or, café désormais légendaire, très animé, qui lui servait tout à la fois de quartier général et de refuge pour vivre le moins durement possible son exil intérieur.
Hrabal a choisi de ne pas quitter ce pays où il se sentait traqué et où ses livres étaient interdits. Une lutte incessante qu’il mène avec les armes qui sont les siennes : l’humour, la fantaisie, la palabre et la littérature.(en savoir+)

 

À vos agendas

27 et 28 mai: Roberto Scarpinato et Edwy Plenel à la Comédie du livre, Montpellier

Pour le salon de la Comédie du livre, qui met à l'honneur cette année la littérature italienne, Roberto Scarpinato dédicacera ses ouvrages Le Retour du prince, Les Derniers mots de Falcone et Borsellino et Le Dernier des juges, avec la librairie Le Grain des mots.

Vendredi 27 mai, 14h30-15h30 – Jardins de la Maison des Relations Internationales : rencontre-débat avec les étudiants de l’Université de Droit de Montpellier.
Samedi 28 mai, 14h-15h – Auditorium de la Panacée, rue de l’école de pharmacie:  Pouvoir et criminalité : que peut la démocratie ? Avec Roberto Scarpinato et Edwy Plenel. Animé par Julie Malaure, Le Point.

 

3 et 4 juin: Fivestival dans la place

Une semaine de festival, clôturée par un week-end riche en événements... dont le village associatif, où nous serons présents le samedi 4 juin de 14h à 18h, sur la place Degeyter. Venez nombreux découvrir nos dernières parutions!

 

3 juin à 20h30: Fivestival: cérémonie de réconciliation des quartiers de Fives et Hellemmes, par Laurent Petit

Qui de mieux placé que l'auteur de La Ville sur le divan pour procéder à la réconciliation officielle des quartiers de Fives et Hellemmes?
Une cérémonie organisée par Nasdac pour le Fivestival, à ne pas manquer...
20h30, église Notre-Dame de Lourde, rue des écoles à Hellemmes (en savoir +)