Qu'avons-nous fait du mois d'avril ?

Nous n'avons pas chômé ce mois-ci... et voilà le résultat, disponible en librairie dès le 26 avril ! Deux nouveaux titres pour la collection Fictions d'Europe, et la saison 5 des Lettres Nomades.
Découvrez l'envers de la toile avec Machiavel face au grand écran, de Pablo Iglesias Turrión: la sortie en librairie est prévue pour le 24 mai, mais peut-être en aurez-vous un avant-goût si vous venez nous voir au Salon du Livre d'expression populaire et de critique sociale à
Arras, le 1er mai. Au plaisir de vous y rencontrer, et bonne lecture!

 

Parutions

le 26 avril en librairie

Collection La Sentinelle

Lettres Nomades, saison 5, collectif

Avec des auteurs d'origine et d'univers différents, Lettres Nomades invite à voyager à  travers huit récits inspirés par leur séjour en Artois. Rassemblant des textes de romanciers, nouvellistes, poètes ou auteurs jeunesse, ce recueil met à l'honneur autant de genres et de styles d'écriture que d'identités culturelles. Un regard sur la création contemporaine et le travail d'écriture en résidence

Collection Fictions d'Europe

Les Enfants verts, d'Olga Tokarzcuk, traduit du polonais par Margot Carlier

Les Pigeons de Paris, de Victor Del Árbol, traduit de l'espagnol par Claude Bleton

Tous deux lauréats de nombreux prix respectivement en Espagne et en Pologne, voici  Victor del Árbol et Olga Tokarczuk, deux auteurs reconnus, qui
contribuent à nourrir la réflexion sur les fondations et la construction européennes menée dans la collection Fictions d'Europe.

À venir le 24 mai

Collection Un singulier pluriel

Machiavel face au grand écran, de Pablo Iglesias Turrión, traduit de l'espagnol par Marielle Leroy

Cette analyse de la représentation du pouvoir au cinéma, proposée par l'un des fondateurs du parti antilibéral Podemos, enseignant-chercheur en sciences politiques, permet de mieux comprendre sa propre pensée politique.

 

 

 

Événements

Laurent Petit, auteur de La Ville sur le divan, est invité au Salon du Livre de Genève pour une séance de psychanalyse de la ville. Rendez-vous donc le 29 avril à 19h au stand de la fabrique (A191) pour une conférence désopilante agrémentée de commentaires saisissants enrichis d'images à couper le souffle présentée par Laurent Petit, psychanalyste urbain - co-créee avec Charles Altorffer, urbaniste enchanteur. 

 

Pablo Martín Sánchez retrouvera d'autres auteurs oulipiens autour de Ian Monk, pour la
Grande Lecture en Bibliothèque annuelle, avec Zazie mode d'emploi, le 29 avril à partir de 19h. Tous les détails ici: http://zazipo.net/GLOB-Z-2016

Une programmation foisonnante, des auteurs de la Contre Allée, un stand où nous rencontrer... Tout le détail du programme ici: http://www.coleresdupresent.com/le-salon-du-livre-arras/programme

À ne pas manquer: le 30 avril, Pablo Martín Sánchez pour un atelier d'écriture, et le 1er mai, Jérôme Skalski et son reportage: l'autogestion, de l'utopie à la réalité.

Pour son édition 2016, Lettres nomades reçoit en résidence deux auteurs de la Contre Allée: Sara Rosenberg et Pablo Martín Sánchez. Des auteurs venus de différents pays séjournent à bord de la péniche d'Escale des Lettres, pour des résidences d'une semaine à chaque fois, entre le 9 et le 27 mai.

Retrouvez-nous à la Comédie du Livre de Montpellier, et ne manquez pas Roberto Scarpinato :
Vendredi 27 mai de 14h à 15h
Rencontre-débat avec les étudiants de l’Université de Droit de Montpellier.

Samedi 28 mai de 14h à 15h
Conférence "Pouvoir et criminalité : que peut la démocratie ?" Avec Roberto Scarpinato et Edwy Plenel. Animé par Julie Malaure, Le Point.

 

On en parle

Frictions de Pablo Martín Sánchez
"Loin de tout effet d'artifice, le résultat est brillant, généreux et souvent émouvant." Ariane Singer, Le Monde des livres.

"Une découverte" qui donne "l'impression à la fois qu'on l'a déjà lue, et qu'elle ouvre une porte sur l'inconnu." Eric Fitoussi, librairie Passages, Lyon.

Tombeau de Pamela Sauvage, de Fanny Chiarello
"Ce "tombeau" est un dispositif littéraire absolument génial. Une machinerie diabolique qui nous prend dans ses filets, nous amuse, nous interroge, nous déroute, nous étonne... En un mot : BRILLANT !" Librairie Delamain, Paris.
"Ce n’est pas uniquement le Tombeau de Pamela Sauvage que dresse Fanny Chiarello dans ce roman superbement construit mais aussi celui d’une époque, la nôtre. Elle s’y attelle en la faisant
disparaître pour mieux la disséquer." Jacques Josse, remue.net

 

Bien à vous,
L'équipe de La Contre Allée