indépendance

Et puis ça fait bête d'être triste en maillot de bain

 

Jeune adulte devenue écrivaine, la narratrice s’interroge sur l’histoire qui l’a façonnée avec laquelle elle doit encore composer aujourd’hui. Elle se remémore les épisodes marquants de sa vie tout en questionnant ses choix les plus récents.
Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain pourrait bien être le parcours d’une émancipation à travers les âges et les usages.

Lire la suite...

Putain d'indépendance ! de Kaddour Riad dans la liste du festival international du premier roman à Chambery !

Putain d'indépendance ! de Kaddour Riad, dans la liste des ouvrages sélectionnés par le festival internationale du 1er roman de Chambery. Ca fait plaisir !

Voir la liste à télécharger-ci dessous.

 

 

 

 

 

Lire la suite...

Putain d'indépendance ! de Kaddour Riad, dans la liste des ouvrages sélectionnés par le festival internationale du 1er roman de Chambery. Ca fait plaisir !

Voir la liste à télécharger-ci dessous.

 

 

 

 

 

Replier...

Putain d'indépendance !

 

Paraît aujourd'hui Putain d'indépendance ! de Kaddour Riad, cette histoire extraordinaire d'un homme et d'un pays qui souhaitent devenir  eux-mêmes. Nous avions trouvé chez Aimé Césaire les mots pour en évoquer au mieux l'intrigue. Ceux-là/ " les pays coloniaux conquièrent leur indépendance, là est l'épopée. L'indépendance conquise, ici commence la tragédie. "

 

Aujourd'hui, encore bouleversé par la lecture de Lambeaux de Charles Juliet, j'en  trouve d'autres qui me semblent prêter main forte et faire écho au beau et long travail parcouru, ai-je envie de dire, par Kaddour Riad. 

Charles Juliet écrit : "Tu te trouves dans la plus totale des confusions et tu en souffres. Tant de choses t'encombrent

Lire la suite...

 

Paraît aujourd'hui Putain d'indépendance ! de Kaddour Riad, cette histoire extraordinaire d'un homme et d'un pays qui souhaitent devenir  eux-mêmes. Nous avions trouvé chez Aimé Césaire les mots pour en évoquer au mieux l'intrigue. Ceux-là/ " les pays coloniaux conquièrent leur indépendance, là est l'épopée. L'indépendance conquise, ici commence la tragédie. "

 

Aujourd'hui, encore bouleversé par la lecture de Lambeaux de Charles Juliet, j'en  trouve d'autres qui me semblent prêter main forte et faire écho au beau et long travail parcouru, ai-je envie de dire, par Kaddour Riad. 

Charles Juliet écrit : "Tu te trouves dans la plus totale des confusions et tu en souffres. Tant de choses t'encombrent et voilent ton oeil. Tu t'appliques à l'épurer en même temps que tu travailles à te constituer un vocabulaire. Certains mots ont tendance à revenir plus souvent que d'autres sous ta plume. il te faut savoir très exactement ce qu'ils recouvrent, afin que lorsque tu les emploieras, ils aient toujours une même signification. Si tu veux avoir la chance de vaincre un jour ta confusion, il importe que tu veilles à soigner la précision de ta langue."

Aujourd'hui, est une journée pleine d'espoir.

 

Pour aller plus loin

Replier...