Delphine's book and more

Premier roman lu dans le cadre des 68 premières fois proposé par la maison d’édition deLa contre allée

 

Roman à l’écriture très littéraire voire même poétique. L’auteure est d’ailleurs poète (« artiste pluridisciplinaire : chanteuse, performeuse et auteure. Très active dans le champ de la poésie, c’est sous le pseudonyme NATYOT qu’elle collabore à diverses revues et publie plusieurs recueils » Livres hebdo).

 

Roman de la fuite, de la déviance. Roman singulier, déroutant et plus que dérangeant.

 

C’est l’histoire d’une femme qui fuit un homme, surnommé l’homme chien. Elle prend la route, la peur au ventre, et se dirige vers le nord, pour le perdre, se perdre et/ou se retrouver.

 

Sur le chemin, elle passe par plusieurs pays du nord de l’Europe jusqu’aux fjords de la Norvège, elle fait des rencontres, expérimente et continue d’avancer, jusqu’à la rencontre qui la fait basculer, celle d’un enfant qu’elle prend sous son aile et qu’elle présente comme son fils adoptif. Ils continuent d’avancer vers le nord dans des conditions plus ou moins précaires, travaillant par moments, se posant parfois mais toujours avec cette idée de fuite jusqu’au nord, au « bout du monde » et toujours avec cette idée de repartir, de « rentrer ».

 

Cette rencontre lui fait expérimenter la maternité et ses limites, ses tabous, qu’elle dépasse et qui la font sombrer, complètement.

 

Texte fort, troublant, qui met mal à l’aise par moments, qui interroge et qui résonne. Portrait d’une femme hors norme qui questionne sur la féminité, la maternité, la folie, les normes.

 

Pour découvrir cet article sur le blog Delphine's book and more, c'est par ici !

Pour aller plus loin