La fleur qui pousse à l'intérieur – Dijon

À la librairie, Clémence a beaucoup aimé Tea Rooms de Luisa Carnès, une autrice oubliée (et c'est bien dommage !). 

Dans le Madrid des années 30, Matilde trouve enfin un emploi dans un salon de thé-patisserie. Elle y est confrontée aux bas salaires, à la hiérarchie et à la précarité. Alors que les rues commencent à se remplir d’ouvriers en colère, les conversations entre serveuses se font de moins en moins frivoles et de plus en plus politiques... Ce roman a été publié en 1934 et pourtant ses thématiques sociales importantes résonnent encore aujourd’hui ! On adore cette héroïne qui s'indigne contre l'ordre social établi et qui se demande comment se positionner en tant que femme dans cette lutte des classes qui gronde... bref un coup de cœur ! 

 

Dans le Madrid des années 30, Matilde trouve enfin un emploi dans un salon de thé-pâtisserie. Elle y est confrontée au bas salaire, à la hiérarchie et à la précarité. Bientôt, les conversations entre serveuses se font de moins en moins frivoles et de plus en plus politiques... Mais quel est le rôle des femmes dans cette lutte des classes qui gronde ? Et surtout peuvent-elles se permettre de rejoindre le mouvement ?