Tatiana Moroni – Clisson

Tea Rooms nous livre un aperçu du Madrid des années 30, avec les grèves qui grondent, les patrons à l’affût de la moindre indiscipline, mais surtout nous sommes aux côtés des travailleuses et travailleurs qui n’ont d’autres choix que subir, subir les caprices de la clientèle, la petitesse des responsables, les conditions de travail misérables. Matilde voudrait réagir, agir, mais elle est, comme ses collègues, tiraillée entre la conscience et la solidarité de classe et la nécessité de ramener un salaire à la maison… Nous aurions dû connaître l’oeuvre de Luisa Carnés beaucoup plus tôt !